Comment prendre soin des sacs Nilau ?

 

Voici quelques recommandations générales pour préserver votre sac afin qu’il se conserve et qu’il puisse se transmettre de génération en génération :

  1. Évitez le contact avec l’eau, la graisse, les parfums ou les produits cosmétiques. Si votre article venait à être mouillé, tamponnez l’endroit avec un tissu doux et clair pour absorber le liquide.
  2. Évitez toute exposition prolongée à la chaleur ou à des sources de lumière intenses.
  3. Rangez-le dans son pochon de protection lorsque vous ne l’utilisez pas. Pensez aussi à ranger à l’intérieur du sac les bandoulières afin de ne pas les abîmer ou d’exercer de pression sur les parties métalliques et sur le cuir. Ne le conservez pas dans un endroit trop chaud, humide ou non ventilé.

N’oubliez pas qu’en tant que matière vivante, le cuir évolue, s’assouplit et se patine avec le temps notamment le cuir de vache naturel qui se trouve dans la doublure. Cette peau robuste, qui sert à rigidifier le sac, va progressivement se patiner et devenir légèrement plus foncée. C’est pour cela que les variations de couleurs, les petites marques ou les veines, sur les cuirs, sont des éléments naturels et ne doivent pas être considérées comme des imperfections.

 

Entretien de cuir de saumon :

Le cuir marin a une structure qui diffère des autres types de cuirs. En effet, les fibres qui le composent sont entrecroisées, ce qui permet donc une résistance à la déchirure beaucoup plus importante que les cuirs classiques.

En revanche, les cuirs de saumon s’entretiennent comme les cuirs traditionnels.

Si vous remarquez que votre cuir devient un peu sec, vous pouvez utiliser des produits d’entretien du cuir pour le daim ou simplement du lait hydratant pour bébé, ses propriétés sont très intéressantes pour nourrir et hydrater les cuirs, y compris les cuirs de poissons.

Pour un entretien optimal du cuir de poisson, conservez-le dans un endroit frais et propre à l’intérieur avec une humidité équilibrée.

Entretien du cuir d’autruche :

Le cuir d’autruche est reconnu pour sa souplesse, sa résistance ainsi que sa durabilité. Pour qu’il reste inchangé, ce cuir doit être rangé à l’abri des rayons du soleil, mais aussi de l’humidité et de la poussière.

Même si le cuir d’autruche résiste bien à la sécheresse, il ne doit pas être négligé. Avant toute opération de nettoyage, il faut le dépoussiérer avec une brosse à poils doux ou un chiffon en microfibre. Ensuite, il faut appliquer un produit spécifique adapté (par exemple de la cire d’abeille, une cire synthétique ou du gras de vison) avant de frotter doucement par un mouvement circulaire, toujours avec un chiffon doux. Laisser ensuite sécher.

N’appliquez pas trop de produit sur le cuir et choisissez celui qui est spécifiquement adapté à celui-ci. Au préalable, faites un test sur une petite surface non visible afin de voir la réaction du cuir.

Entretien du lin :

Le lin est une matière légère et très résistante.

Cette fibre végétale naturelle peut présenter des irrégularités, preuve de son authenticité.

Prenez garde à ne pas griffer ou frotter votre sac contre des surfaces abrasives.

Pour le nettoyer, frottez-le délicatement avec un chiffon microfibre légèrement humide à l’eau savonneuse en évitant les parties en cuir.

Ne pas utiliser de solvants en cas de taches. Ne pas le passer à la machine à laver ni faire de lavage à sec.